À la une

Teaser Vand'influences 2017

www.vandinfluences.fr

La 8e édition du festival de musiques et cultures du monde de Vandœuvre-lès-Nancy inaugure une nouvelle formule. Précédemment annuel, Vand’Influences devient biennal, au cœur de l’hiver.

Si le ciel opaque et l’air froid de nos terres gelées vous a replié sur vous-même et ce qu’il vous reste de chaleur humaine, c’est que vous avez probablement oublié que votre humanité est partagée à travers le monde et ses cultures. Oui c’est exactement ce qu’il vous manque : la chaleur d’un autre hémisphère. Et c’est exactement ce que l’on vous propose.

Vand’Influences viendra irradier votre être du 1er au 11 février en vous offrant un voyage inter-continental du Brésil au Maroc, de l’Espagne à l’Iran ou de la Guinée aux Balkans.

Musique, Danse, Créations en tout genre, les richesses de notre monde s’exprimeront dans la diversité des styles et des médiums.

10 jours de rencontres, de passion et de partage c’est ce que vous promet ce Festival, désormais habitué à faire fondre l’hiver.

Le Vand’Influences est un échange culturel où la musique traditionnelle s’accorde à la musique moderne, les styles fusionnent, s’alternent et s’altèrent dans une allégresse unanime.

Se développe alors un sentiment de conscience collective, une résonance particulière des horizons de chacun, où les artistes et le public ne font plus qu’un. Une osmose rare qui manquerait presque à notre quotidien…

Pour renouer avec les connaissances ancestrales, Vous avez dit Primitifs? propose une découverte des instruments de tous les âges et tous les pays à la salle Michel Dinet de la Ferme du Charmois. Il prolongera son activité le lendemain matin en attendant le grand soir de Mory Kanté, le joueur de Kora mandingue accompagné de ses musiciens, à la Salle des fêtes de Vandoeuvre.

S’en suivra le lendemain, un concert d’Al Gharnati, remarquable ensemble de musique arabo-andalouse en provenance d’Oujda suivi de l’Orchestre d’Harmonie de Vandœuvre le dimanche pour terminer le 1er week-end du festival.

Les festivités reprennent le mardi avec Vuelta a la Fuente (signifiant « Retour aux Sources » dans la langue de Don Quichotte) le chaleureux duo de musique et chants traditionnels Ibérique dans la salle de Villers les Nancy et qui reproduira le jeudi sa performance lors de la pause méridienne à la cantine de Callot ainsi qu’à la MJC Etoile.

Le dernier weekend s’enchaineront 4 concerts à la salle des fêtes : La douce et grave voix de Tigana Santana ouvrira le bal dans une ambiance mystique préludant celle d’Aynur chanteuse turque/kurde accompagnée d’Endless Duo.

Après 9 jour de fête le festival s’achèvera sur une soirée dansante à l’ambiance prometteuse qui commencera sur une note Yiddish avec le quintet fou Tram des Balkans l’incroyable trio de rock arabe Temenik Electric au point d’orgue. Une soirée qui s’annonce sportive !

L’exotisme post colonial étant le pire des maux, ce festival est une occasion rare de s’approprier une culture que l’on connaît mal en faisant voyager son esprit là où le corps a ses limites. Et parce que la culture n’attend pas, il est temps de s’en emparer et de la faire vivre.

Ajouter
à ma sélection